Apprendre à chanter nous rendrait plus heureux!

Il semblerait que plus il y a de connexions entre nos neurones « passion »  (c’est-à-dire les cellules du cerveau liées à la créativité et à l’intuition) et nos neurones « raison » (celles liées au raisonnement et aux mathématiques), plus on serait heureux.

Bonne nouvelle! On a découvert que l’apprentissage de la musique est ce qui favorise le plus la création de ces connexions.

Alors, apprenons à chanter!!

Fredonner pour soulager les symptômes de la sinusite

Le fredonnement ou humming* aiderait à soulager les symptômes de la sinusite.

En fait, une petite étude réalisée en Suède a démontré que le fredonnement augmente de 15 fois l’apport d’air dans les sinus. On en a obtenu la preuve en mesurant l’oxyde nitrique (NO) exhalé par les participants. Les vibrations provoquées par le chant boudhiste, par exemple, peuvent aussi être bénéfiques.

* Le humming, qui signifie fredonner, est une vocalisation à bouche fermée qui a pour but de détendre les muscles de l’appareil phonateur et qui permet de sentir et de développer les résonances des sons plus spécifiquement à la poitrine (thorax), au larynx, au visage et à la tête. Car notre corps contient plusieurs résonateurs où vibre notre voix. Plus le son est aigu, plus les vibrations montent naturellement au niveau du visage, et plus ils sont graves, plus ils sont ressentis au thorax et au bas du corps. Une voix qui résonne bien est plus riche et plus agréable à entendre. Elle projette davantage et permet d’éliminer ce qu’on appelle « la voix de gorge et de nez ».

C’est avec plaisir que l’École de chant jazz et pop de Rimouski vous enseignera ces exercices.

Un, deux, trois, fredonnons!

Extinction de voix et fatigue vocale : comment les éviter

Extinction de voix : Le silence est le meilleur remède

C’est lorsque l’on perd la voix que l’on se rend compte à quel point elle est un outil précieux. En effet, chaque jour, cet organe fragile nous permet de transmettre de l’information et de communiquer nos émotions. En outre, rares sont les personnes qui n’ont jamais souffert d’une extinction de voix…

Définition de l’extinction de voix

L’extinction de voix (appelée plus savamment aphonie) se définit comme une perte complète ou partielle de la voix, possiblement accompagnée de douleur. Elle est causée par un gonflement anormal des cordes vocales. L’enflure les empêche alors de vibrer pour produire des sons.

Causes de l’extinction de voix

Les origines de la perte de voix peuvent être diverses :

  • coup de froid;
  • excès de tabac ou d’alcool;
  • cris ou chants abusifs;
  • quintes de toux;
  • fatigue;
  • stress;
  • pollution;
  • infections virales ou bactériennes;
  • reflux gastro-œsophagien;
  • allergies;
  • inflammations (laryngite, pharyngite, sinusite);
  • lésions (polypes, nodules, papillomes, tumeurs);
  • médication.

Une simple perte de voix, quoique dérangeante, est souvent bénigne et passagère. Cependant, si elle dure plus d’une semaine ou si elle est répétitive, il convient de consulter un médecin, qui redirige au besoin certains patients vers un otorhinolaryngologiste (ORL). Ce spécialiste se consacre notamment aux maladies de l’oreille, du nez et de la gorge, ces parties étant toutes intimement liées.

Traitements de l’extinction de voix

Dans le cas d’une simple extinction, il existe plusieurs moyens de recouvrer la voix. Le premier est, bien entendu, de se résoudre au silence complet. Ce dernier permet aux cordes vocales de se reposer et de retrouver leur forme initiale.

Le chuchotement, que plusieurs pourraient être tentés d’adopter, n’est pas souhaitable, car il applique une pression d’air excessive sur les cordes vocales. Si vous devez absolument parler, faites-le lentement et doucement, sans forcer.

Une autre solution pourrait être de vous gargariser avec de l’eau très salée mélangée à un peu de jus de citron. Le miel possède aussi des vertus calmantes. Il s’agit d’un remède de grand-mère plutôt simple, mais qui a prouvé son efficacité au fil du temps.

Finalement, il est possible de trouver en pharmacie des médicaments offerts sous forme de gargarismes, de pastilles, de sirops ou de suppositoires. Cependant, avant d’opter pour un produit en particulier, consultez un professionnel de la santé comme votre pharmacien. Celui-ci pourra vérifier, grâce à votre dossier patient, si le produit vous convient.

Prévention de l’extinction de voix

Il est possible de prévenir l’extinction de voix. Pour ce faire, il faut absolument avoir une bonne hygiène de la voix. Par exemple, vous devriez boire beaucoup d’eau (température pièce) afin de lubrifier adéquatement la gorge et l’organe vocal. Il vaut mieux éviter également les excès de café et d’alcool, qui sont des substances irritantes. Humidifier l’air de votre maison, de votre bureau pourrait aussi être bénéfique.

Services en pharmacie

Si vous avez des questions sur l’extinction de voix? N’hésitez pas à consulter votre pharmacien. Il est là pour vous renseigner!

La règle d’or? Prenez soin de votre voix. Reposez-la avant même de ressentir les premiers signes de fatigue. Vous aurez ainsi encore plus de plaisir à vous exprimer!

Articles complémentaires

Chanter = santé!

Des chercheurs de l’Institut musical de l’Université de Francfort ont démontré que chanter augmente le taux d’immunoglobines dans le sang. Ces protéines agissent comme des anticorps contre les infections, en particulier celles des muqueuses et de la peau. Chanter est ainsi synonyme de santé!

Boisson pour soulager la voix irritée

Boisson miel et citron

Boisson miel et citron

Vous êtes enrhumé, grippé, ou avez la voix fatiguée?

Pour soulager la gorge irritée, mélanger 1 c. à thé de miel* (essayer le miel de printemps aux arômes floraux doux, frais et suaves; il y en a d’excellents provenant du Bas Saint-Laurent) et 1 c. à table de jus de citron frais (ou plus, selon votre goût) dans une tasse d’eau chaude.

* Le miel, qui est un antiseptique naturel, renferme des enzymes qui aideraient à lutter contre la sinusite. Des recherches sur le sujet sont toujours en cours.